Vers l’interdiction de la dot en Afrique