Quatre militaires camerounais égorgés dans le Sud-Ouest en zone anglophone