Niger : les migrants empruntent des routes plus dangereuses