Des internautes se plaignent de la restriction d’Internet dans les régions anglophones