Crise anglophone : une centaine de morts enregistrés au 1er octobre