Crise anglophone : Paul Biya sort de son silence et va en guerre contre une « bande de terroristes ».