Crise anglophone : la peur règne à Eyumojock après l’assassinat de policiers