Comité de normalisation : L’inévitable prorogation