Bonabéri : Une « fake news » fait courir les foules à la sous préfecture de Douala 4e