Au Cameroun anglophone, les séparatistes armés dans une logique de guérilla