Un responsable de la police soupçonné de collaborer avec Boko Haram