Un poste de police assiégé à Yaoundé