Un malade du SIDA vendait son statut médical aux sans-papiers