Un commando « lourdement armé » arrêté à la frontière entre le Cameroun et la Guinée équatoriale