Trois bonnes raisons de célébrer la 3e place de la RD Congo