Tombi A Roko: « Le jeu de Volker Finke était devenu stéréotypé, sans inspiration »