Sommes-nous à l’abri de la sorcellerie ?