Rumeurs d’attentats de Boko Haram : malabo sous haute surveillance