Remaniement : Le président du sénat a-t-il son mot à dire ?