Plus de 12 000 Camerounais fuient leurs villages à cause de Boko Haram