Peter Essoka (Vice-président du CNC): «Nous avons pris cette décision depuis juin»