Opinion : Autopsie d’un « héros » : Charles Ateba Eyene.