Obsèques Albert Ebosse: De la tristesse jusqu’au bout