Maurice Kamto : « Le Cameroun est orphelin de son président »