Les matins d’Eugenie spécial Charlotte Dipanda, 1ere partie