Lions indomptables : Stéphane Mbia, le chant du cygne ?