Lettre ouverte: Marthe-Cécile Micca, écrivaine camerounaise, demande à Richard Bona de se taire !