Les parlementaires ont leur réseau Wifi interne