Léproserie Dibamba ou le mouroir devenu source d’espoir