Le phénomène de vol des effets personnels des accidentés prend de l’ampleur