Le franc CFA constitue une amputation réelle de la souveraineté africaine