Le Cameroun préfère les avions chinois pour leur fiabilité