L’armée libère près de 500 otages camerounais des mains de la secte terroriste Boko Haram