Lady ponce : « la musique est un milieu diabolique »