La moitié du personnel de la communauté urbaine de Douala sans bureaux