Internet s’enflamme et supplie Richard Bona de revenir sur sa décision