«Il y a quelques années, je préférais mourir dans un avion Camair que de mourir dans un avion d’une compagnie étrangère»