Hôpital Général de Douala : en attente de dialyse, les patients sont « démarchés » par des individus vereux