G20 : l’Afrique veut sa part