FECAFOOT: La FIFA commence à retrouver le bon sens