Chronique : Et Kotto Bass nous quitta par Réné Jackson