En 2014, Paul Biya promettait pour 2015 une « politique industrielle ambitieuse »