Ecole primaire Publique: La gratuité demeure dans les textes