Eau potable: Le problème reste profond