DOUALA: Un gang de malfrats aux arrêts depuis hier