Don de 500 000 ordinateurs: Richard Bona dénonce : «un vrai braquage» de la jeunesse