Des investisseurs sud-africains veulent conquérir les marchés de la CEMAC, à partir du Cameroun