Des drains en mal de garde-fous à Douala