Des camionneurs camerounais pourraient boycotter la Centrafrique