Chronique du gars du Kwatt : une persistante envie de « claquer » quelqu’un.